Edito : M'enfin

A lire dans Moto Journal n° 1966 du 25 août 2011

La moto dans la bande dessinée, c’est un peu comme la sorcellerie dans les livres pour ados, les émissions de cuisine à la télé, les mots croisés dans les magazines télé, l’insécurité pour la politique, les pâtes en Italie. Bref, c’est un véritable filon, prisé par tous les éditeurs du genre. Citons en vrac les Fondus de Moto (celui qui se trouve dans nos dernières pages), Moto Râleuses, Moto Mania, Litteul Kevin, la Famille Otaqué, Phil Traère, Mémoires d’un Motard, Steve Mac Twin, Mammuth et Piston, sans oublier bien sûr le maître du genre, le blockbuster par qui tout est arrivé, le sacro-saint Joe Bar Team, dont le dernier tome s’est écoulé à plus de 400 000 exemplaires (un score que seuls Astérix, Lucky Luke ou Tintin peuvent regarder du haut de leurs adaptations au cinéma).

Un festival de la BD moto s’est même tenu fin juin à Saint-Dié avec un Grand Prix remis par Margerin himself, l’année d’après la remise du Prix du meilleur album d’Angoulême à Riad Sattouf pour son Pascal Brutal qui roule à 300 au guidon de sa Kawa rouge (!).

Un tel gâteau ne se partage hélas pas sans accrocs, et une controverse concerne le tome 4 de Même Pas Peeeur (avec trois « e ») qui vient de sortir, puisque Sato, l’auteur original de cette saga (avec deux « e » à Peeur…) que nous avons publié en partie dans MJ, s’est fait écarter de son œuvre en vertu d’un drôle de contrat belge.

Certes, on sait depuis l’affaire Galliano qu’un créateur peut même être interdit d’utiliser son propre nom, mais le procédé interpelle et Sato crie logiquement au vol et à l’usurpation. Ce n’est pas parce qu’il s’agit de BD de moto qu’on ne peut parler de propriété intellectuelle. Imaginez la réaction de Gaston Lagaffe si quelqu’un s’attribuait l’invention de la Sapetoku, M’enfin…

David Dumain, Rédacteur en chef

Vos avis

  1. laurent le 15/10/2011 at 5 h 52 min

    “Drôle de contrat, Monsieur Dumain” ?? J’ose espérer qu’en temps que rédacteur en chef de MJ vous avez quand même des notions du code de la propriété intellectuelle, que ce soit France, Belgique ou même au niveau Européen; s’approprier la création d’une oeuvre de l’esprit, et la continuer contre la volonté de l’auteur originel est caractérisé par le terme contrefaçon et c’est un délit !

    Ces droits, propres au créateur original d’une oeuvre sont INCESSIBLES même financièrement.

    Donc, l’expression ” drôle de contrat” est inapproprié dans votre article, car aucun contrat au monde ne peut permettre ce qui ne se peut tout simplement PAS !!

  2. PIBOLO le 01/09/2011 at 14 h 50 min

    Dans les nouveautés, la BMW R1250GS , qu’est-ce qu’elle est moche en plus elle porte bien son nom, GS car elle fait le même bruit qu’une Citroën GS des années 80.

  3. Hubert Chasson le 28/08/2011 at 19 h 21 min

    La propriété intellectuelle concerne également la BD moto qui n’est aucunement une sous-catégorie de bandes dessinées. J’imagine mal cet éditeur avec ses contrats même Belges essayer de voler ainsi Bilal ou Tardi ! Solidaire contre cette honte inadmissible. Hubert

  4. Rainey le 27/08/2011 at 13 h 39 min

    Dis Moto-journal , en voyant le comparatif “classic 17” et ces jolies motos je me demandais quand est-ce que vous alliez enfin vous décider à essayer dans la rubrique “nos ex” la magnifique FZR-750R OW-01 , cette moto était mon rêve et comme je n’avais pas les moyens de me la payer je roulais avec sa petite soeur la fabuleuse FZR400RR .

  5. Sylvain76 le 26/08/2011 at 12 h 21 min

    Super numéro ! Juste une chose ce n’est pas Carlos Checa avec Crivillé et Doohan page 62 mais Luca Cadalora sur la Honda Erv Kanemoto ! Mais sinon nickel, rien à dire.

  6. Corentin le 25/08/2011 at 17 h 06 min

    https://www.facebook.com/pages/boycott-de-m%C3%AAme-pas-peeeur-4/206331072754771

    google est ton ami 😉

    V

  7. Denis le 25/08/2011 at 14 h 18 min

    Merci a moto journal de supporter ainsi Sato !!!
    Cet éditeur belge n’a aucuns scrupule a piquer les droits du Créateur des 3 premiers “même pas peeur”.

    Quand on vois la couverture du 4ème opus (si si c’est bien une Ducati 916 en couverture… vous aussi vous êtes mort de rire… !!!!!) sa en dit long cette bd qui de doute façon faut boycotter…. sa leur rendra “en partie” la monnaie de leur pièce.

    Denis.

  8. paul le 24/08/2011 at 16 h 13 min

    bonjour à tous, je ne sais pas si c’est bien le lieu pour ça mais temps pis .

    Il existe une page Facebook concernant cet affaire et appelant au boycott de l’album même pas peur 4 .

    A vous de voir et de choisir votre camp Pour moi c’est fait .