Edito : flatte trails

A lire dans Moto Journal n° 1977 en kiosque le 10 novembre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Bon sang, ça va nous faire de sacrés comparos l’an prochain ! » Le gars Levivier rayonne alors que nous énumérons les nouveautés à venir. Une catégorie en particulier retient notre attention. Celle-là même qui fait l’objet de toutes les attentions des constructeurs. Une catégorie que l’on ne sait même plus nommer tant les modèles qui la représentent ont évolué. Appelons-les « gros trails », comme on pourrait dire « routières hautes » ou encore « techno-trails ».

La famille s’est d’abord limitée à des motorisations à deux cylindres, pour ne pas trop s’éloigner du flat-twin des fameuses Gelande Strasse (GS) de BMW, dont le succès a attiré les convoitises. C’est ainsi que sont apparues la Varadero de Honda, la Caponord d’Aprilia, ou encore la confidentielle Quota de Moto Guzzi, toutes mues par des V-twins d’un litre de cylindrée. Mais cela n’a pas suffi à perturber une GS qui passait de 1100 à 1150 cm3, puis à 1200 au fil des ans. D’autres constructeurs sont alors arrivés, comme Yamaha ou Ducati, avec des 1200 Super Ténéré et Multistrada bourrées de technologie, alors que Moto Guzzi insistait avec une Stelvio de même cylindrée. Mais c’était encore et toujours un exercice de « flatte twins ».

C’est donc en 2012 que les constructeurs passeront à la vitesse supérieure, osant des motorisations dignes des routières que sont devenus les « trails », sans même qu’on les demande. Premier à dévoiler ses cartes avec un concept présenté l’an passé, Honda mise sur le V4 de sa VFR 1200 pour donner de la contenance à sa Crosstourer, dont le concept se veut plus ouvert qu’un simple gros trail. Plus simple dans sa démarche, Triumph a décidé d’attaquer frontalement la GS en proposant le caractère du trois-cylindres au cœur de sa Tiger Explorer, toujours en 1200. Enfin, Kawasaki se jette aussi dans la bataille avec une Versys anguleuse et dotée du premier quatre-cylindres en ligne de la catégorie repris du roadster Z 1000.

On n’en demandait pas tant, mais puisque c’est si bien présenté…

DD

Vos avis

  1. PIBOLO le 14/11/2011 at 20 h 24 min

    De sacrés comparos qu’il dit le rédac-chef, tu parles,si au niveau efficacité, ce sera facile d’en trouver une supérieure aux autres, pour ce qui est de trouver laquelle est la plus moche ça va être chaud. Les constructeurs se tirent la bourre pour nous sortir la plus vilaine.

  2. Rainey le 13/11/2011 at 9 h 45 min

    C’est bien le retour des motos utilitaires comme la NC700S bien qu’elle manque un peu de chevaux et qu’elle soit un peu lourde. Il y a souvent les pros utilitaires et les pro motos passions , pour ma part j’ai essayé de combiné les deux , j’ai un SV650N auquel j’ai ajouté des aspects pratiques : j’ai mis un saute vent plus grand (secdem) , un prolongateur du garde boue AV (Hemmer moto) , un protège réservoir , des poignées chauffantes (tecnoglobe) , un porte paquet et un top case (Givi) , des pare carters (Suzuki) , laissé le garde-boue AR d’origine et surtout changé les pneus d’origine pour des PR2 (il manque juste une béquille centale) et voilà j’ai combiné passion et utile… et je la trouve très jolie comme ça !