Edito : Deux mille !

Vous tenez entre les mains le deux millième numéro de Moto journal ! Deux mille, un horizon lointain en ce jour de décembre 1971 où une poignée de pionniers se sont lancés dans le grand bain de la presse hebdomadaire.

Il aura fallu 40 ans pour en arriver là, des dizaines de journalistes, des centaines de collaborateurs, des milliers de reportages, des dizaines de milliers de pages, des centaines de milliers de photos, des millions d’exemplaires, des milliards de mots. Sans compter les kilomètres, les litres d’essence et clopes grillés, les carénages frottés, les arsouilles, les plâtres, les coudes levés et les fâcheries. Impossible de tenir la comptabilité précise de tout ce que Moto Journal a coûté ou apporté en deux mille numéros et quarante ans d’existence. Ca fiche le vertige, avouez…

Alors que certains gardent religieusement la collection complète de cette épopée, d’autres alimentent une autre comptabilité vertigineuse dans notre activité numérique. Au moment où nous façonnions ce numéro 2000, nous passions simultanément la barre des 20 000 fans sur un réseau social si célèbre qu’il n’est même pas besoin de le nommer. Et celle des 45 millions de visionnages de nos vidéos sur la toile.

Tout va trop vite, les anciens vous le diront. A leur époque, quand c’était mieux, comme chacun sait (…), chaque numéro était un miracle comme le reconnaissait le fondateur dans un éditorial. La fin des articles sortait parfois dans le numéro suivant, des dessins d’avions et de nuages s’invitaient au milieu de pages dont la densité de texte effraierait n’importe quel directeur artistique actuel et ferait crever d’envie les rédacteurs brimés de nos jours. Car, paradoxalement, cela prend un temps fou d’écrire court. Surtout quand la passion nous fait planer à 2000 et que l’on a tant…*

* Suite et signature dans le prochain numéro

Vos avis

  1. MISTER NO SOCKS le 03/05/2012 at 20 h 05 min

    Il est vrai que le contraste des seventies est énorme;mais seule la raison compte
    via des gens impliqués.Continuez dans cette voie avec l’effet”OUI A LA MOTO”passion
    commune qui fédère;un comparo objectif,des reports au coeur de l’action ou bien
    le rassemblement de centaines d’adeptes pendant”VOTRE HIVERNALE”.
    En ces temps difficiles l’Union fait la Force pour notre Passion des deux cotés.
    De plus la WEB TV Magistrale Lolo producteur et Machias preneur ou capteur
    hors norme de vécu imposés (le pauvre)toujours derrière jamais devant le
    Georges Brassens de la rédac.
    Longue Vie pour votre Hebdo.
    Du fond du coeur.
    MISTER NO SOCKS

  2. D.o.m le 03/05/2012 at 15 h 45 min

    Tiens, ici aussi les abonnés râlent concernant l’acheminement de Motocoincoin.
    Je me sens moins seul; car ce matin pas de MJ dans ma boite aux lettres………….comme les sept autres fois depuis le début de l’année 2012 où je l’ai reçu en retard. Il faudrait quand même que le service abonnements se penche sérieusement sur la question; car en vingt ans d’abonnement, c’est la première fois que ce phénomène devient récurent à ce point.
    Merci d’avance de penser à vos abonnés.

  3. philippe le 03/05/2012 at 11 h 46 min

    pareil pour moi, le 2000eme moto journal je l’aurai , si j’ai du bol, demain ou alors samedi, pour aujourd’hui c’est rapé (comme d’hab) le facteur vient de passer et pas de moto coincoin. mais comme le beau temps est revenu apres 3 semaines de flotte, en attendant moto journal, je vais sortir la buse et faire chauffer les pneus.

  4. xjrdam le 03/05/2012 at 10 h 48 min

    et ben moi , c’est pas encore ce coup ci, la semaine derniere c’etait samedi
    là j’espere avant lundi, vu qu’il y a un jour ferié !!!

  5. Luckygex le 02/05/2012 at 22 h 37 min

    Ah le 2000ème

    bin si demain jeudi je l’ai, ce sera cool de la part du facteur!
    Un p’ti quelque chose pour les abonnés ???