Buzz : jugé pour un doigt d’honneur à des radars

Après avoir adressé deux doigts d’honneur à deux radars automatiques du département de la Loire, un automobiliste de 46 ans était poursuivi pour outrage à la fonction publique.

radar chantier
Radar de chantier.

Avouez qu’au passage de certains radars automatiques, l’envie d’un petit geste devient presque incontrôlable… Sans inviter à l’incivilité, on a tous salué, plus ou moins élégamment, une boîte planquée sur le bord de la route. Le 22 mai 2015, c’est aussi l’idée qui est venue en tête d’un automobiliste du côté de Roanne (42). Plus précisément à Saint-Forgeaux-Lespinasse, puis à Bessay-sur-Allier, où notre homme de 46 ans avait fait deux doigts d’honneur aux radars qui l’avaient flashé…

Les fonctionnaires visés derrière les radars

Dans la foulée, le procureur de la République avait décidé de poursuivre l’homme en justice, arguant que le doigt d’honneur pointé sur les machines s’adressait, par extension, aux fonctionnaires qui contrôlent ensuite les images. Le 20 mars, le quadragénaire avait comparu devant le tribunal correctionnel en contestant lesdits gestes. Le parquet avant tout de même retenu quatre mois de prison.

Finalement, l’habitant de Régny a été relaxé pour cette affaire, mais lourdement sanctionné pour d’autres faits dont un maquillage de plaque minéralogique, une récidive de conduite sous l’emprise de l’alcool. Total : 6 mois de prison, dont quatre avec sursis, une mise à l’épreuve de deux ans, une annulation du permis de conduire et une interdiction de le repasser pendant 6 mois.

Vos avis

  1. frefre le 05/05/2018 at 20 h 33 min

    Urgent aidons Marc Granier CRS ,pilote rallyes URGENT,après les 80 km/h
    Exigeons des explications au gouvernement et ce en URGENCE

    https://www.youtube.com/watch?v=nF5U-UHlsbQ

    Nous sommes en DICTATURE

    1. Marco le 04/06/2018 at 20 h 57 min

      Oui aidons Marc Granier qui a été interné pour le faire taire !
      C’est un homme droit et juste, qui a le sens des valeurs.
      On n’est pas le meilleur pilote français au TT à son époque sans avoir un cerveau qui fonctionne bien. Non il n’est pas fou

  2. PIBOLO le 04/05/2018 at 9 h 42 min

    La justice n’est pas la même pour tout le monde.
    A Macon, Colère 71 après avoir ouvert le péage de l’A6 s’est vue convoquée au commissariat pour un rappel à la loi et des amendes.
    La CGT qui vient de faire la même chose, a été accompagnée par des forces de l’ordre bienveillantes.
    Ce cas est le même, tout dépend de quel côté vous êtes.
    Il y a moins de risque de faire du quad dans les pelouses que de rouler 4 km/h au dessus des limitations, surtout si vous êtes solvable, je peux en témoigner.

  3. Olivier De Staercke le 30/04/2018 at 15 h 51 min

    On devrait tous le faire tout le temps, peut-être que la sécurité routière comprendrait le ridicule de leurs règles… Ce n’est pas les fonctionnaires qu’on insulte, c’est une loi débile qu’on n’accepte pas; un bon avocat fait passer ça sans souci. Fuck the law , love the cops ( je sais, c’est un peu fort, je déconne).
    Bonne route sale motards! Pas évident de faire un doigt en wheeling… Limite dangereux.

  4. Lauhow le 27/04/2018 at 23 h 26 min

    Stasi is alive !!

  5. Jeepeeh le 25/04/2018 at 17 h 46 min

    Surtout méfiance la prochaine fois que vous taperez dans un balais de la DDE, on vous emprisonnera pour maltraitance dd fonctionnaire à travers son outil de travail.

    Ce gouvernement ressemble de plus en plus à une république bananière.

    1. Paul hardy le 26/04/2018 at 12 h 37 min

      C’est certain que c’est beaucoup plus grave que les jeunes de banlieue qui jettent des parpaings sur les forces de l’ordre du haut des immeubles !!

    2. Fred le 26/04/2018 at 21 h 11 min

      Quel rapport avec le gouvernement ?
      C’est le parquet qui a été ridicule sur ce coup.

    3. pascal le 27/04/2018 at 11 h 25 min

      on ce rapproche grandement de la dictature !