Zizanie avortée sur le Moto Tour

Parti samedi soir dernier, le Dark Dog Tour a vécu hier une de ses journées les plus épiques.

Parmi les concurrents, on parlait beaucoup de ce nouveau venu qui titillait au chrono le double vainqueur des éditions précédentes Denis Bouan.
Un certain Vincent Philippe
. Pas vraiment un inconnu puisqu’il a tout de même été double champion de France de la Montagne en 125 (1996/1997) et accessoirement, remporté le tout dernier Bol d’Or à Magny-Cours sur la Suzuki n°1. Très vite sur la piste, très vite sur la route, le garçon avait de quoi inquiéter la hiérarchie installée.

Et encore plus lorsque Vincent Philippe est venu exploiter une faille du règlement. Si les couvertures chauffantes sont interdites avant les spéciales, rien n’interdit un changement de pneus juste avant la dite spéciale. Et rien ne dit si les pneus doivent arriver chauds ou froids. Résultats, des pneus chauds attendaient patiemment dans une camionnette, d’être montés avant les spéciales sur la GSX-R 1000 de Vincent. Ajoutez à cela une machine superbement préparée, et la visite de Dominique Méliand, le patron du SERT, et la pression est montée d’un cran encore. Les constructeurs japonais qui s’intéressent au Moto Tour, voilà qui était plutôt nouveau et peut-être même inquiétant pour les marques non japonaises qui ont trouvé là un superbe terrain d’expression (loi des 106 chevaux oblige).

vincent-philippe-medicalise.jpg

Mais le suspens a pris fin hier après-midi vers 14h30. Vincent Philippe s’est élancé comme une balle dans la spéciale d’Orival, s’est tapé un méga guidonnage juste après le pont de la voie de chemin de fer et s’est lourdement sorti. Le trublion a eu beaucoup de chance au milieu des souches d’arbres. Si ses jours ne sont pas en danger, il se plaignait de douleurs au bassin. Fin de l’épisode Vincent Philippe. Le Dark Dog Tour va retourner à une bataille plus classique entre Denis Bouan (désormais le plus vite au chrono) et le belge Frédérique Lejeune qui ne commet jamais d’erreur. Espérons juste que cette grosse chaleur ne vienne pas dégouter Vincent ainsi que l’intérêt des japonais pour le DDT!

moto-de-vincent-philippe.jpg

Réagir à cet article

  1. espoir

    Je dirais même plus : il sang sort bien !

    Quant au plaisir de se mesurer aux autres avec des pneus réchauffés alors qu’ils ont des pneus normaux, personnellement il m’échappe.

    Mais bon, par les temps qui courent, respecter une éthique, c’est vrai que ça fait ringard….

  2. Yann

    Ouf, pas « trop » de casse pour Vincent ! C’est la seule chose importante.

    Pour le reste, course à l’armement ou pas, on est quand même en compétition moto sur route, donc une sortie se paye cash…
    Après, on peut déplorer plein de choses concernant le Moto Tour, mais au moins il a le mérite d’exister et de permettre un accès original à la compétition. La seule chose, c’est qu’il reste impérativement et vraiment ouvert au poireaux, sinon il y perdra son âme sacrifiée comme toujours sur l’autel de la performance. Mais ce paradoxe là, on le connaît bien chez les motards !

    Au fait, j’ose : il avait les pneus froids ? Désolé.

  3. Houzo

    Mouai « c’étais mieux avant »
    Avec des réactions comme ça il n’y a pas d’évolution …………..

    Les motards qui participe au moto tour connaissent tous les risques, ce qu’il faut retenir c’est que heureusement il sans sort bien

  4. luck

    le moto tour devient ultra-pro donc avec des enjeux de pro… d’ou la prise de risques sur route !
    je crains qu’il ne devienne problématique a gérer et ce n’est pas en réduisant le nombre d’engagés que cela va changer…
    la presse « généraliste » l’ignore (a part France 2 et France 3) mais s’emparera du premier gros crash venu …
    son avenir passe t’il par cette « course a l’armement » ? ou doit -on revenir à l’esprit du nouveau tour moto des 1ères éditions ?
    je l’ignore!
    bon rétablissement à Vincent Philippe (qui est « hors course » pour 6 semaines au moins ?)

  5. Houzo

    Wouha !!! La peur de ma vie quand j’ai vu la GSXR …………. :( j’ai cru qu’il était mort, vous m’avez fait vraiment peur .
    Après avoir lu le sujet je dirais qu’il s’en sort bien !!!!
    J’espère qu’il se remettra vite, ( dans les deux sens du terme, vite la santé et vite à l’endurance )

    Je pense que tous les franc-comtois ce joignent à moi pour lui souhaiter un bon et rapide rétablissement

    On est tous avec toi 😉 Houzo

  6. glannoy

    Aie …

    Voila ou mène a mon avis la course à l’armement.

    Maintenant, nous c’est notre loisir, eux, leur taf … je crois que je préfère vivre ça comme un loisir !

    Bon rétablissement,

    A Bientôt.