YAMAHA

De l’horlogerie à la moto en passant par la musique, le chemin suivi par Yamaha n’avait rien d’une évidence. C’est même un étonnant concours de circonstance qu’a d’abord remporté le jeune Torakusu Yamaha, horloger appliqué d’Hamamatsu, pour se retrouver les mains plongées dans un orgue à réparer. De cette découverte à la fois musicale et technologique dans les entrailles de l’instrument, l’artisan en fondera sa première compagnie, la Nippon Gakki (1887). Il n’est pas encore question de moto, mais le logo de la firme est déjà là, avec ces trois diapasons croisés, emblème devenu aussi célèbre dans les salles de concerts que dans le cœur des motards.
Torakusu Yamaha (qui mourut jeune, en 1916) ne connaitra pas la suite de l’histoire qui prend forme après guerre, en diversifiant les activités du groupe. D’une manufacture de pianos - toujours en activité, Yamaha s’oriente également vers les besoins d’un pays en plein développement : le transport. Ainsi naquit en 1955 la première motocyclette sous la marque Yamaha, la YA-R1, un petit 125 cm3 2T. Il fallu moins d’une année à la jeune entreprise pour s’imposer avec ce modèle sur la course nationale du mont Asama, devant les autres constructeurs Nippons : la meilleure publicité qui soit ! Rapidement, Yamaha monte en puissance, tant financière que mécanique avec une gamme qui s’étoffe : routières 175 cm3, et 250 cm3 bicylindre. Parallèlement aux motos de série, Yamaha reste très présent en compétition, dès 1960 au Tourist Trophy, puis l’année suivante en championnat du monde. Les succès viendront en 1965 avec Phil Read au TT (125 cm3) suivi d’un titre mondial de vitesse en 250 cm3.
Outres ses innombrables victoires en compétition (Read, Ivy, Sarrinnen…), le coup de génie de Yamaha viendra du phénomène trail qu’a très tôt senti la marque. Avec ses monocylindres 2T passe-partout, Yamaha cartonne : Brigitte Bardot se promène à St Tropez en AT-1 et le succès perdurera avec la 125 DTM-X (un record de ventes en France !) et la célèbre 500 XT. Avec ce gromono dédié à l’évasion, Yamaha s’aventure sur les rallyes africains et y gagne ses gallons, notamment sous l’influence de Jean-Claude Olivier et Sonauto, l’importateur de la marque en France, pilote à ses heures. Une page de l’histoire de la marque s’écriera d’ailleurs dans les dunes d’Afrique ou du Touquet, de Stéphane Peterhansel à Arnaud Demeester.
Acteur incontournable de la compétition sous toute ses formes, Yamaha n’oubliera jamais la base en proposant dans sa gamme des modèles accessibles “prêt à courir”, des TZ compé-clients pour la vitesse qui lanceront bien des carrières de pilotes, la 125 TY qui formera de nombreux trialistes, les YZ et PiWee pour les crossmen de tous âges.  La compétition reste ancré chez Yamaha et c’est d’ailleurs sous le symbole des trois diapasons que Valentino Rossi a décroché son dernier titre MotoGP en 2009, au guidon de la 800 M1 dont est étroitement dérivé la sportive 1000 R1 à moteur crossplane.
Côté innovation, Yamaha s’est souvent démarqué avec des projets audacieux, originaux, voire décalés. Parfois avec réussite (le phénomène V-Max, la 350 RDLC 2-T, XT 500, trail7 50 Super Ténéré, gros scoot T-Max…), d’autres moins (TDR 250 Supermotard, GTS 1000 à monobras avant, monos routier SRX/SRZ…), mais aussi avec des modèles plus consensuels à la vie longue : Fazer, Diversion, XJR, FJR, TDM et inévitables scooters. Des modèles qui, à défaut de faire de l’image, font davantage du volume.Même la passion a sa raison.

 

LES NEWS YAMAHA

Edito : La moto qui sauve

LES VIDEOS YAMAHA



Yamaha en action à Austin

Revivez le Grand Prix MotoGP des Amériques du côté de chez Yamaha. Entre le départ volé de Jorge Lorenzo et le faux espoir de Valentino rossi, (...)

 

4 minutes de folie pour revivre le GP du Qatar

Revivez les essais et la course du Qatar en seulement 4 minutes ! Découvrez les pilotes dans les paddocks, les chutes, la course et toutes les (...)

After the flag : épisode 1 GP du Qatar

Rossi se prépare à une bataille historique

Les plus belles images de Yamaha au Qatar

Cyril Despres explique pourquoi il a choisi Peugeot

Duel Rossi vs Marquez au GP du Qatar 2014

Un tour du circuit de Losail en Yamaha

Master of Torque : série manga par Yamaha

Un tour du Paul Ricard avec Alan Techer

La future Yamaha R3, un retour vers le futur ?

Yamaha MT-09 : dark side of Japan

ANNONCES MOTO OCCASION YAMAHA

 

Toutes les annonces moto YAMAHA

 

LE MOT DE LA MARQUE

 



 

 

 

LA NEWSLETTER

E-mail :

(obligatoire)

Nom :

(obligatoire)

Code postal :

(obligatoire)

Recevoir des infos de Moto Journal

Recevoir des infos de nos partenaires

MOTO JOURNAL

Moto Journal n°1968

Hors-série Essais 2014

Hors Série Moto Journal - Hors-série Essais 2014

Occasion 2014

Hors Série Moto Journal - Occasion 2014

GP Plus n° 8

Hors Série Moto Journal - GP Plus n° 8



avec  Moto 85



Le réseau Motor Presse International
Allemagne : motorradonline.de | Hongrie : motorrevu.hu | Pologne : motocykl.mpp.pl | Roumanie : universmoto.ro | Rép. Tchèque : motocykl-online.cz | Suisse : toeff-magazin.ch | Espagne : webmotociclismo.com | motomercado.es | lamoto.es | webscootermania.com | actionteam.es | Portugal : actionteam.com.pt | Brésil : motociclismo.terra.com.br | Mexique : motociclismoonline.com.mx



Copyright © MOTOR PRESSE FRANCE