KTM 1290 Super Adventure S : Supermotard de voyage

Le nouveau gros trail autrichien en met plein la vue. La KTM 1290 Super Adventure S fait le plein d’électronique et son bicylindre de 160 ch a de quoi rassasier les plus exigeants. Premier contact en Corse, façon spéciale de rallye.

KTM Super Adventure S côté courbe
Avec les suspensions réglées sur le mode Sport, la KTM fait preuve d’une bonne rigueur dans les grandes courbes. Elle peut rouler vite, et elle incite à le faire !

Gamme

Cette année, KTM essaye de simplifier sa gamme de trails, avec encore plus de modèles ! On trouve deux 1090 Adventure (standard et R) et trois 1290 Super Adventure (T, R et S). Nous avons testé la 1290 Super Adventure S, la version la plus affutée pour la route, sur les spéciales ultra sinueuses de Corse.

KTM Super Adventure S coloris
La KTM 1290 Super Adventure S est disponible en deux coloris (orange ou gris).

Gamelles

La 1290 Super Adventure S, c’est une moto d’un gabarit impressionnant. Mais ce qui l’est encore plus, c’est son moteur. Le bicylindre de 1301 cm3 est directement dérivé du roadster énervé 1290 Superduke R. Il perd 17 ch, mais il en reste 160 ! Et le couple est toujours énorme, avec 14,3 mkg délivrés par les deux grosses gamelles (108 mm d’alésage). A peu près souple à bas régime, le twin autrichien vous propulse dans une autre dimension dès qu’on franchit la barre des 3 000 tr/mn. Et il a de l’allonge…

KTM Super Adventure S moteur
Le bicylindre en V de 1301 cm3 est un monstre docile si on reste sage. Mais quand on visse, la KTM se transforme en catapulte.

Rouleau compresseur

La Super Adventure S est une moto de gros gabarit et elle est plutôt lourde (238 kg à plein). Lors des premiers tours de roues, ça n’est donc pas à proprement parlé un vélo, d’autant que notre modèle d’essai est équipé des valises latérales (avec un système d’ancrage flottant). Il n’empêche qu’en quelques minutes, on apprécie le bel équilibre de la moto. On enquille les enfilades de virage sans se poser de question, quel que soit l’état de la route. Et ça ne se dégrade pas à mesure qu’on augmente le rythme. Cette KTM est un vrai rouleau compresseur.

KTM Super Adventure S action virage
La moto réclame un minimum de respect vu son poids. Mais on en prend rapidement la mesure et elle s’avère finalement plutôt agile dans les enfilades étroites.

Techno

Le nouveau gros trail KTM est une vitrine technologique. Feu à leds en virage, tableau de bord TFT en couleur de 6,5 pouces, suspensions semi-actives, ABS Cornering, modes de conduites, contrôle de motricité, connectivité Bluetooth, démarrage sans clé, etc. La liste des “gadgets électroniques” est longue, et on devient vite accrocs à certains. Toute cette technologie porte la 1290 Super Adventure S dans le peloton de tête de la catégorie. Et point important, la KTM en propose une bonne partie en série.

KTM Super Adventure S instrumentation
Le tableau de bord TFT en couleurs fait 6,5 pouces. C’est l’un des plus esthétiques, lisibles et faciles d’utilisation actuellement sur le marché.

Retrouvez l’essai complet de cette KTM 1290 Super Adventure prochainement dans Moto journal

 

 

 

Vos avis

  1. multibike le 28/02/2017 at 15 h 41 min

    mouaip, moi j’aimais bien la SMT avec son moteur et son gabarit raisonnables. Pas près de troqué mon 950 SM 2005 (la meilleure moto du monde) de 65000 contre ce monstre bardé d’électronique.

    1. multibike le 28/02/2017 at 17 h 08 min

      roooo la faute de grammaire :/ merci de lire ‘troquer’.

    2. Vandeweghe christian le 08/03/2017 at 23 h 03 min

      Faut l’essayer, après on risque de changer d’avis !