Ducati Multistrada 1200 Enduro : de la route à la piste

La Ducati Multistrada n’aura jamais aussi bien porté son nom avec cette nouvelle version Enduro toujours aussi techno, capable désormais de bouffer de la piste. Mise en bouche sur les routes et chemins gras de Sardaigne.

 

Des débattements plus que généreux (200 mm), un énorme réservoir de 30 litres, des pneus à tétines prêts à soulever la poussière et toujours le twin Testastretta de 160 ch bourré d’électronique. ça, c’est la Multistrada Enduro, la dernière production Ducati.

Le concept “Adventure” vu par la firme de Bologne ne pouvait qu’être poussé à son paroxysme.

C’est ce qu’a constaté notre essayeur dépéché en Sardaigne dont voici quelques extraits de son essai à lire dans Moto Journal n°2180.

multistrada enduro 0111

Présentation

La firme de Bologne nous ayant davantage habitué à des motos pour le moins sportives sur toutes ses gammes, conçues pour évoluer exclusivement sur route

Mais ne nous leurrons pas, la Multistrada 1200 se rapproche davantage d’un roadster sportif monté sur échasses que d’un vrai trail. La version Enduro offre donc son lot de nouveautés afin d’honorer son appellation pour le moins… inattendue chez le constructeur italien

Prise en mains

Malgré l’énorme bidon d’essence de 30 litres entre les jambes, la position de conduite ne souffre pas de cette contenance à la hausse grâce au bon dessin du réservoir qui demeure très fin à l’entrejambe pour s’élargir juste derrière les genoux.

Mis à part la hauteur qui risque de causer quelques chaleurs aux plus courts sur pattes, et au poids sensible à l’arrêt, la décontraction est de mise une fois en route, avec les jambes à l’équerre et le dos bien droit

 

multi strada enduro 0037

Homologuée Euro-4 comme la majorité des Ducati 2016, la Multistrada Enduro est le trail-GT le plus puissant du marché avec la KTM Super Adventure 1290.

Moteur

Disponible dès 4000 tr/mn, le bloc Testastretta DVT tracte méchamment à partir de 6000 tr/mn pour se montrer carrément explosif vers 8000 tr/mn en vous maltraitant les avant-bras jusqu’en haut du compte tours sans la moindre faiblesse ! Pas de doute, les 160 chevaux sont tous là. Heureusement, la motricité est excellente. Toutefois sur ce genre de moto, peut-être aurait-il été judicieux d’étaler davantage l’arrivée de la charge pour une meilleure exploitation et surtout un caractère un peu moins brutal

Comportement en tout-terrain

Hyper bien équilibrée même si les 257 kg de l’engin se font sentir, l’italienne a encaissé avec brio les terrains défoncés de Sardaigne. Pierres, ornières, grimpettes, petits sauts, tout est passé sans qu’elle sourcille. Impressionnante d’efficacité comme de facilité dans ce décor, la Multi Enduro fait valoir sa nouvelle transmission qui, en plus d’apporter un réel agrément sur route, permet ici d’évoluer en douceur pour une motricité et une gestion des gaz optimale

 

 multi strada enduro 0055

L’une des grosses différences par rapport à la Multistrada standard, c’est le monobras, remplacé ici par un élément double, plus résistant aux (gros) chocs.

Comportement sur route

C’est d’ailleurs, et de loin, la Ducati la plus confortable qu’il m’ait jamais été donné d’essayer. D’autant qu’elle affiche un équilibre très naturel et facile. Progressive à la mise sur l’angle, ultra stable une fois calée, elle se révèle très sécurisante lorsque l’on enroule en profitant du paysage

Verdict

Aussi improbable qu’étonnante, la nouvelle Ducati Multistrada Enduro est de loin la machine du constructeur italien la plus confortable et capable pour abattre les kilomètres sans faiblir

multi strada enduro 9450

Un gros moteur, un gros réservoir de 30 litres, de l’électro à tous les étages, la Multistrada Enduro entre de plain  pied dans la cour des grandes routières modernes.

À lire aussi...
  • La souplesse et les performances du twin
  • Le confort dynamique bluffant
  • Les possibilités en tout-terrain
  • L'intérêt discutable de la suspension active
  • La protection moyenne
  • Le frein avant un peu mou

Vos avis