Essai Harley-Davidson Street Bob 2018 : Le gros twin accessible

Harley-Davidson Street Bob 2018
Bien équilibrée et relativement rigoureuse, la Street Bob est limitée par sa garde au sol trop faible.

La Street Bob appartenait l’an passé à la famille Dyna. Elle devient aujourd’hui membre de la famille Softail et profite du nouveau cadre dédié à cette gamme. Pour ceux qui ne sont pas rodés aux gammes Harley, ça veut dire que la Street Bob troque avantageusement sa paire d’amortisseurs latéraux pour un mono amortisseur en Cantilever dissimulé sous la selle (photos Harley-Davidson).

Prise en main

Monter sur la Street Bob revient à enjamber un tabouret d’écolier. La moto est basse et semble accessible à tous les gabarits. Jusqu’au moment d’agripper le guidon placé en hauteur façon “Ape hanger“.

Ceux qui ont du mal à accéder à ce guidon peuvent toujours le faire pivoter sur ses pontets, pour le rabaisser et le rapprocher à la fois. Pour les grands gabarits en revanche, les jambes sont trop repliées et justifient le montage de repose-pieds avancés.

Harley-Davidson Street Bob 2018
Facile à manier malgré un bicylindre de 1745 cm3, la Street Bob se veut accessible.

Comportement

Les repose-pieds sont encore au cœur du débat au moment de rouler. Au premier virage un peu serré, scraaattccchh, ça frotte. Et sans qu’on cherche vraiment les problèmes.

L’ennui, c’est qu’avec son nouveau cadre plus rigide, la Street Bob ne demande qu’à jouer sur les routes sinueuses espagnoles. On doit rendre la main à contre-cœur pour ne pas ronger les reposes pieds (mais aussi la béquille et les pots d’échappement) jusqu’à la moelle dès les premiers 100 km. Facile malgré sa roue avant de grand diamètre, la Street Bob se balance d’un angle à l’autre avec vivacité et sans fatigue.

Moteur

La Street Bob n’a pas le droit au nouveau moteur 114 ci et doit se contenter du 107 ci. Pas un problème car ce dernier délivre quand même 14,8 mkg ! Il s’avère même plus vif que le gros 114 ci et ne frustre à aucun moment.

On se régale en ligne droite en ouvrant à fond à très bas régime. Et on s’amuse en sortie de courbe à sentir le pneu chercher son grip sous la traction des grosses gamelles. Le bloc 107 ci est clairement l’un des gros atouts de la Street Bob.

Harley-Davidson Street Bob 2018
Le moteur 107 ci rend 123 cm3 au moteur 114 ci. En pratique, aucune frustration. Le moteur semble à l’inverse plus expressif.

Bilan MJ

Plus élégante avec sa suspension Softail dissimulée, mais aussi plus agile et rigoureuse avec son nouveau cadre allégé et rigidifiée, la Street Bob est une moto réussie. Très maniable en regard de son poids important, elle profite d’un moteur agréable et très vivant. Sa garde au sol réduite et son confort limité sont les deux seuls obstacles à en faire une moto vraiment polyvalente.

Harley-Davidson Street Bob 2018
En passant dans la famille Softail, la Street Bob gagne sur beaucoup de tableaux sans connaître d’inflation trop marquée. Une bonne nouvelle !

Avant / Après

Harley-Davidson Street Bob 2018
Harley-Davidson Street Bob 2018

Fiche Technique Street Bob

  • A partir de 14 495 €
  • 1745 cm3
  • 86 ch
  • 14,8 mkg
  • 297 kg tous pleins faits
  • Dispo dès maintenant
Harley-Davidson Street Bob 2018
La Street Bob est disponible uniquement avec le moteur de 107 cubic inches. Largement satisfaisant !

Plus de photos

Harley-Davidson Street Bob 2018
le phare à leds rond modernise la Street Bob sans dénaturer sa silhouette.
Harley-Davidson Street Bob 2018
Le min bloc d’instrumentation est très bien intégré, et finalement assez complet.
Harley-Davidson Street Bob 2018
La Street Bob à nu pour mieux détailler le nouveau cadre commun à toute la gamme Softail.

Retrouvez dans Moto Journal les essais complets des nouvelles Harley Davidson Fat Bob et Heritage Classic. En kiosque dès le 4 octobre.

  • La facilité
  • Le moteur vif
  • Le prix “raisonnable“
  • La garde au sol
  • Le confort
  • La position de conduite

Vos avis