Essai Harley-Davidson Breakout 2018

Grande gueule pour gros bras

La nouvelle Harley Breakout profite des profondes modifications reçues par toutes la gamme Softail pour 2018. Un nouveau cadre plus rigide et plus léger ainsi que deux nouvelles motorisations 107 et 114 cubic inches. C’est cette dernière que l’on a testée en Espagne (photos Harley-Davidson).

Avant / Après

Harley-Davidson Breakout 2018
Harley-Davidson Breakout millésimes 2017 et 2018

Fiche Technique Breakout 114 ci

(il existe une version Breakout 107 ci à 21 760 €)

  • à partir de 23 760 €
  • 1868 cm3
  • 94 ch
  • 15,8 mkg
  • 305 kg tous pleins faits
  • Dispo dès maintenant
Harley-Davidson Breakout 2018
La Breakout est disponible avec deux motorisations : 107 et 114 cubic inches. Soit 1745 ou 1868 cm3.

Le bicylindre en musique

 

Ambiance

Avec ses airs de pur chopper, la Breakout nous fait rêver de tatouages, de palmiers, de larges rues californiennes et de longues lignes droites. Mais nous somme en Espagne dans la région de Seva, avec ses petites ruelles tortueuses et ses routes de montagne qui serpentent sans fin, sans le moindre bout droit. Bref, la Breakout n’est clairement pas dans son habitat naturel. Et c’est important de le rappeler avant de poursuivre.

Harley-Davidson Breakout 2018
Les routes à virages ne sont pas l’élément naturel de la Breakout. Elle préfère les grandes lignes droites.

Comportement

Avec son empattement de locomotive, son train avant très ouvert, son pneu arrière de 240 mm et sa roue avant de 21 pouces, la Breakout ne manque pas de stabilité. Très stable, trop stable, la moto ne veut qu’une seule chose : rouler droit. Et comme la route tournicote, il faut y aller franco avec le guidon pour mettre la moto sur l’angle. On y parvient en forçant, mais l’opération est vite avortée par la garde au sol réduite au minimum.

Harley-Davidson Breakout 2018
Garde au sol limitée et géométrie de camion rendent la Breakout très physique à emmener.

Moteur

Le bonheur est ailleurs sur la Breakout. Dans le nouveau bicylindre 114 ci (1868 cm3) par exemple. Ultra coupleux, le nouveau bloc transforme la Breakout en dragster. Au rythme de la musique inimitable Harley-Davidson, on essore la poignée avec délice en prenant soin de faire racler les deux pistons sous les 2000 tr/min. Et on martyrise le pneu arrière en déclenchant quelques glisses au départ des feux rouges et en sortie de courbe serrée.

Harley-Davidson Breakout 2018
Le pneu arrière de 240 mm est soumis à rude épreuve. Le couple de presque 16 mkg débarque très tôt.

Look et ergonomie

La gueule de la Breakout est son autre atout. On croirait la moto échappée d’un custom show. C’est beau, c’est osé, ça fait de l’effet, et c’est doublé d’une finition remarquable. On prend autant de plaisir à détailler le moteur chromé ou le petit tableau de bord intégré au pontet de guidon, qu’à reluquer la moto en action ou béquillée à une terrasse. La position de conduite bras tendue et selle au ras du sol participe aussi à l’esprit bad boy de cette moto. Les petits gabarits seront en revanche gênés par l’éloignement du guidon lors des braquages.

Harley-Davidson Breakout 2018
La position de conduite n’invite pas au long voyage. Bras tendus et pieds qui tombent, bienvenue en séance de stretching.

Bilan MJ

La Breakout est faite pour la frime et les grands espaces. Elle y excelle ! Les ruelles serrées et les routes de montagne, elle n’aime pas du tout ça. Il faut être conscient de tout ça avant de craquer pour ce très bel objet qui fait tourner les têtes. Et qui secoue la vôtre à chaque rotation de la poignée grâce à l’énorme twin 114 ci !

Harley-Davidson Breakout 2018
A l’arrêt ou en action, la Breakout possède une sacrée prestance. Le phare est rond mais le bandeau de leds produit une lumière verticale.

Les plus

  • La gueule
  • La finition
  • Le caractère du gros twin

Les moins

  • La maniabilité
  • La garde au sol
  • Le confort

Retrouvez dans Moto Journal les essais complets des nouvelles Harley Davidson Fat Bob et Heritage Classic. En kiosque dès le 4 octobre.

Plus de photos

Harley-Davidson Breakout 2018
La Breakout adopte une nouvelle jante avant, toujours de 21 pouces. L’angle de colonne très ouvert et l’unique disque de frein rende le freinage de l’avant délicat.
Harley-Davidson Breakout 2018
Voici l’amortisseur en position de cantilever sous la selle. Cette disposition est commune à l’ensemble de la nouvelle gamme Softail.
Harley-Davidson Breakout 2018
Le pneu arrière de 240 mm n’améliore la maniabilité de la moto. Côté look en revanche, l’effet est certain !

Vos avis

  1. Poillot le 22/11/2017 at 17 h 25 min

    SVP au secours, je suis petit (1m51) je rêve de moto-t’usai, Harley, ou BMW mais elles
    Se font peut-être pas en boîte auto avec marche arrière. Aidez moi

  2. HD25 le 20/11/2017 at 17 h 39 min

    Salut,

    Hey moi j ai eu l occasion de l’essayer 2 fois merci HD mulhouse …
    Dans les courbes elle va super bien comme la indiqué franck legain faut pas avoir peur de pencher et y a un couple d enfer, moi le choix et fait livraison fin Mars Héhé…

  3. Franck legain le 27/09/2017 at 10 h 39 min

    Bonjour
    Perso je l ai essayé et je la trouve très maniable et très légère.
    Quand on prend une bécane comme ça faut pas avoir peur à pencher ni à toucher dans les rond points ( ça ne m est pas arrivée avec le modèle 2018 contrairement au model 2017)
    ET franchement quand on choisie une geule pareille on fait l impasse sur certains désagréments, du style ne pas être Le plus alaise dans les lacets de montagnes.
    Elle se rattrapera de toute façons des la première ligne droite et vous collera se sentiment d être JuSte Libre eT que rien ne pourra vous arrêter ( même si les freins sont très bon pour du hd j entends)
    J ai eu beaucoup de mal à la rendre, sûrement ma préféré de toute la gamme actuelle.