ESSAI KAWASAKI H2 SX SE 2018 : REBELLE NEW-AGE

La nouvelle Kawasaki H2 SX, c’est une routière. Mais c’est avant tout une H2 ! Avec un 4-cylindres d’un litre équipé d’un compresseur. Soit 200 ch et 14 mkg pour cruiser sur autoroute avec femme et bagages. 100% déraisonnable, 100% rebelle, mais ça fait du bien ! Essai au Portugal de la version haut de gamme SE, la seule importée en France.

Par Michaël Tora

Plus bas la vidéo et les photos de la présentation !

Kawasaki H2 SX SE 2018 essai profil gauche
Saine et rigoureuse, la H2 l’est assurément quand on a trouvé le bon réglage de suspensions. (Photo Kawasaki)

Design 

Une belle moto la H2 SX SE ? Non, pas plus que la H2 d’ailleurs. Mais comme son aînée, la HS SX possède une gueule, c’est indéniable. Avec ses arêtes nettes, c’est agressif et on est forcé de la remarquer. On aime ou on déteste quoi. Au-delà des goûts de chacun, il faut avouer que les valises sont pas mal intégrées et n’affadissent pas trop le coup de crayon radical. Et puis la finition est flatteuse. On prend plaisir à détailler la moto, de sa jante arrière exposée par le monobras au cadre treillis tubulaire.

Vie à bord 

Plus qu’une routière, la H2 SX est une Sport-GT. La position de conduite n’est donc pas neutre, elle implique le pilote, buste penché en avant et jambes repliées. Mais ça ne tourne pas à la caricature et on n’en souffre pas au guidon. La moto est d’autre part confortable, notamment grâce à ses suspensions de qualité.

La protection s’avère suffisante pour rallier deux stations essence sans fatigue (pas beaucoup plus de 200 km si vous vous lâchez sur la poignée…), et le moteur dégage moins de chaleur que celui de la H2 (une bonne chose en plein été). On est donc plutôt bien installé sur la H2 SX.

Moteur 

Un moulin unique ! Légèrement assagi par rapport à celui de la H2, le 4-pattes compressé ne perd pas grand-chose de sa force. Une force incroyable qui vous catapulte sans brutalité. De 3 000 à 7000 tr/mn, ça tracte fort. De 8 000 à 11000 tr/mn, ça allonge les bras et ça vous écarquille les yeux !

Il faut une grande dose de concentration (et une petite de folie) pour conserver la poignée dans le coin. Impressionnant, le bloc Kawa sait aussi être docile grâce à sa souplesse et sa linéarité. Que les choses soient claires, il n’y a pas de coup-de pied au cul ni d’effet turbo, le H2 SX possède un compresseur. Le shifter up&down ajoute au plaisir mécanique et fonctionne à merveille, particulièrement à la montée des rapports.

Comportement 

Saine et rigoureuse quand on a trouvé le bon compromis au niveau des suspensions, la H2 SX est aussi très équilibrée. De sorte que dès les premiers tours de roue, on est rassuré et on oublie presque le poids important de la moto (256 kg à plein). On s’en rappelle en cherchant à attaquer sur des routes aux virages serrés.

La H2 SX n’est pas une sportive, mais elle fait le boulot avec les honneurs. Sur autoroute, c’est un rail imperturbable quelle que soit la vitesse de croisière. Sur une route secondaire moins bien entretenue en revanche, gaffe au déferlement de puissance qui transforme n’importe quelle ligne droite en séance de rodéo.

Equipement 

Poignées chauffantes, régulateur de vitesse, tableau de bord TFT, traction control réglable, modes de conduites, shifter up&down, feux adaptatifs en virage (cornering lights), etc. La Kawasaki H2 SX n’est pas radine dans cette version. Mais c’est normal à 21999 € le morceau !

Pas normal en revanche, les valises en option sur une moto vendue à ce prix en tant que routière. Notons au passage qu’une H2 SX standard, moins chère, existe pour d’autres marchés. Cette version qui se passe de quelques détails importants (bulle haute, shifter up&down ou cornering lights) ne sera pas importée en France.

VERDICT ESSAI KAWASAKI H2 SX 2018

La Kawasaki H2 SX est une Sport-GT plutôt homogène. Relativement facile, confortable, saine et rigoureuse, elle ne fait cependant pas la différence sur ces terrains-là. Son truc en plus, c’est évidemment son moteur 998 cm3 compressé unique et sensationnel. Un gros plus en fait, qui fait passer la H2 SX de simple Sport-GT à un véritable monstre politiquement incorrect. Une moto pour voyager à plus de 200 km/h sur autoroute comme si de rien n’était. Qui fait ça aujourd’hui en France, en Europe, et même dans le monde ? Pas grand-monde c’est sûr… Dommage pour nous. Mais merci Kawasaki pour ce souffle d’air frais en période de suffocation. Un souffle à haute pression.

Plus

  • Le moteur dingue !
  • La polyvalence de routière
  • La relative facilité

Moins

  • Le look
  • Le prix plutôt élevé
  • Les valises pas incluses

FICHE TECHNIQUE KAWASAKI H2 SX 2018

  • Puissance : 200 ch
  • Poids : 256 kg à plein
  • Couple maxi : 14 mkg
  • Réservoir : 19 litres
  • Cylindrée : 998 cm3
  • Architecture moteur : 4 cylindres en ligne
  • Boîte de vitesse : 6 rapports
  • Suspension avant : fourche inversée réglable, Ø 43 mm
  • Suspension arrière : mono amortisseur réglable
  • Freinage avant : double disque Ø 320 mm, étriers 4 pistons
  • Prix : 21 999 €
  • Disponibilité : mars 2018

LES PHOTOS DE L’ESSAI DE LA KAWASAKI H2 SX 2018

Kawasaki H2 SX SE 2018 essai profil gauche
La H2 SX SE est une routière, mais c’est avant tout une H2 ! (Photo Kawasaki)
Kawasaki H2 SX SE 2018 essai virage
Les tracés sinueux rappellent que la H2 SX dépasse les 250 avec les pleins. (Photo Kawasaki)
Kawasaki H2 SX SE 2018 essai plein face
La position de conduite n’est pas trop contraignante. (Photo Kawasaki)
Kawasaki H2 SX SE 2018 essai profil gauche
Saine et rigoureuse, la H2 l’est assurément quand on a trouvé le bon réglage de suspensions. (Photo Kawasaki)
Kawasaki H2 SX SE 2018 essai profil droit
La H2 SX n’est ni une grand routière ni une grande sportive,mais elle fait tous les boulots avec les honneurs. (Photo Kawasaki)
Kawasaki H2 SX SE 2018 essai profil droit
L’amortissement offre un très bon compromis confort/comportement.(Photo Kawasaki)
Kawasaki H2 SX SE 2018 essai 3/4 avant gauche
Un moulin unique que celui de la H2 SX ! 100% déraisonnable, mais ça fait du bien ! (Photo Kawasaki)

Laisser un commentaire à Florian Annuler

  1. Florian le 04/02/2018 at 18 h 57 min

    Vue le prix je voie pas en quoi se moteur compressé de 998 cm3 est un avantage par rapport au 1440 du zzr. À peine 10kg de moins pas plus de cheveaux et moins de couple pour plusieurs milliers d’euro de plus. Autant la h2 j’avais du mal à comprendre la différence avec la zx10r à part comme vitrine technologique mais pour celle là je vois pas du tout l’avantage par rapport au zzr . En plus niveau fiabilité rien ne vaut un moteur atmosphérique à un moteur compressé.

  2. WAJNBERG le 04/02/2018 at 7 h 20 min

    Le prix je m’en fout et les valises je n’en veux pas. Le look? Comme la H2 c’est plus sa personnalité qui justifiera (ou pas) ses formes.
    En me séparant de ma ZZR Performance Sport de 2016 ( et après 10ans et 5 ZZR), je suis plus inquiet de ne pas retrouver Brembo, Ohlins et Akrapovic ( le modèle proposé me semble trop long), sur cette version. Pour moi le SE aurait dû se différencier de la standard par ces éléments.
    Réponse donc en mars où j’espère pouvoir continuer à célébrer cette marque pour son audace, son inventivité et sa transgressivitė à travers cette nouvelle machine.

  3. yann44 le 02/02/2018 at 12 h 17 min

    j’ irais essayer,
    mais bon sérieusement c’est pas ( très) sérieux …. avec la législation actuelle.
    mais tellement tentant ….
    sinon à 80 ou 90 kmh elle se comporte comment ( moteur )….
    ben ouais va falloir dire cela aussi ….. ha misère , les test escargot….

  4. Lambert le 02/02/2018 at 11 h 10 min

    Je ne suis pas d’accord avec vous sur le look elle a une gueule d’enfer qui rappelle un peu la ZZR
    Pour le reste avec ce qui nous attends sur les routes je ne vois pas comment on peut se servir d’une telle bête à moins de rouler toujours en seconde??

  5. Full le 02/02/2018 at 10 h 11 min

    Il faut absolument faire un comparo avec la ZZR !!!

    1. Thomas le 03/02/2018 at 0 h 09 min

      Rien à voir franchement, c’est pas comparable.

      1. Full le 07/02/2018 at 11 h 07 min

        Thomas c’est l’essayeur ?

    2. hubert le 20/02/2018 at 20 h 01 min

      J’ai toujours mon ZZR 2012, et je compte posséder une H2, après plus de sous ( retraite). Impatient de faire la synthèse….

  6. Thierry le 02/02/2018 at 9 h 59 min

    Ayant eu 4 hayabusa, j aurai pu etre de ceux qui attendaient impatiemment sa digne remplaçante et cette H2SX aurait pu vraiment etre celle-là !
    sauf que le prix m’aurait vraiment freiné, et surtout, que je ne roule plus avec ce genre de motos depuis que l’état a décidé de jouer avec mes points de permis et m’a fait rentrer dans le rang de peur de me retrouver à pied….
    bref, un fantasme cette H2SX qui ne restera qu’à cet état pour moi !

    1. hubert le 20/02/2018 at 20 h 08 min

      Lors de sa sortie en 99 l’Hayabusa faisait également partie des fantasmes. J’en ai possédé une du 24/12/99 achetée d’occase ( 18000 kms), c’est autre chose. Revendue à 36000 kms, je me souvient comme aujourd’hui de ses qualités et défauts… Pour l’instant deuxième ZZR 1400 et…Bientôt H2 ?????

  7. Laurent Delsuc le 02/02/2018 at 3 h 20 min

    Chez nous aux US, on aussi la version de Base Sans Bequille Centrale, Sans lunch Control et cruise Control,ou les Lumieres Qui S’allume Dans les Virages make Pour $19000 (SE)
    …domage Pour Les Valoches a $ 1000 Ou Presque… Ma 1400 GtR Va Peu Etre Retourne Chez Le Marchand Pour La SX..

  8. JCF le 01/02/2018 at 21 h 58 min

    Dommage de ne pas avoir repris les grosses optiques de la z1000sx. Les 2 loupiottes autour du petit lenticulaire n’aideront pas à éviter les grilleurs de stop et autres coupeurs de route, vaudra mieux pas trop dépasser le 80 mph 🙁

  9. Maratier Michel le 01/02/2018 at 20 h 36 min

    Trop cher dommage 😡😡😡😡

  10. Prudhomme le 01/02/2018 at 17 h 57 min

    Beau reportage comme toujours !
    Je ne comprends pas neanmoins la décision de ne pas proposer la version de base en france……pour 2019 peut etre?
    J’ai à ce sujet un question du coup ! La loi des 100cv etant révolue en france, ne serait-il pas “possible” d’acheter une H2SX dans un pays limitrophe et de l’immatriculer en france? Beaucoup de démarches, de frais supplementaires a prevoir?
    Merci et gaz !
    Julien.