Face à face Honda CBR 650 F vs Kawasaki Ninja 650 : paire peinard

Pour rouler comme un pilote de MotoGP, il y a le circuit… ou les jeux vidéo. Mais pour rouler tous les jours sur une sportive abordable, on vous propose mieux avec ces deux motos. Moins de 100 ch, moins de 8 000 €, mais près de 400 km de bonheur au fond du réservoir.

Position de conduite, la CBR plus sportive

De sportives. Nos 650 cm3 en ont surtout le look avec leurs carénages effilés. Mais soyons clairs, elles restent davantage des routières à nez pointu. Des motos dérivées des roadsters CB 650 F et Z 650 derniers modèles où l’on se couche juste un peu plus derrière la bulle pour avoir l’air un pilote. Oh, rien d’extrême non plus. Ce n’est pas le genre de chignoles qui vous donnent l’impression d’avoir le cul plus haut que les épaules et les bracelets au niveau de l’axe de roue avant ! Toutefois, on note déjà deux esprits légèrement différents entre la Honda CBR 650 F et la Kawasaki Ninja 650. Sur la Kawa, la selle est plutôt basse. Le guidon assez relevé et on pilote presque droit, à l’abris d’une bulle réglable (en sortant les outils). Alors que la Honda propose une conduite un rien plus sportive. On est davantage en appui sur les poignets. L’assise un peu plus haute et la mini-bulle fixe a ici surtout une fonction esthétique. 

Face à face Honda CBR 650 F vs Kawasaki Ninja 650
Face à face Honda CBR 650 F vs Kawasaki Ninja 650. (Photo Alex Krassovsky)

Comportement

En rentrant comme des gorets de concours dans le droit bosselé dit “des paraboles” (près du centre de télécommunications spatiales de Bercenay-en-Othe, pour les connaisseurs), la CBR est imperturbable, campée sur sa trajectoire comme un zadiste à Notre-Dame des Landes. On pilote en pleine confiance avec une stabilité rassurante du châssis acier, à la fois précis et tolérant. Une âme de sportive dans un écrin de velours. A côté, la Ninja avec ses suspensions plus basiques joue davantage les filles de l’air. Il y a un peu plus de débattement à l’avant (+ 20 mm) et, le comportement rappelle vaguement celui d’un trail. La trajectoire est moins précise, ça sautille et secoue davantage, mais la Kawa permet plus facilement d’improviser. 

Honda CBR 650 F et Kawasaki Ninja 650, deux sportives abordables.
Honda CBR 650 F et Kawasaki Ninja 650, deux sportives abordables. (Photo Alex Krassovsky)

Confort 

A traverser la campagne un peu au pif, passant de belles sections rapides aux routes à tracteurs, on apprécie la sérénité et le confort de la Honda. Même si aller au bout de ces presque 400 km d’autonomie sans halte risque de devenir usant, d’autant que quelques vibrations se font sentir à mi-régime dans les mains et les pieds. Si le confort est supérieur à celui de la Kawasaki, tant au niveau de la selle que des suspensions, la CBR 650 F n’est pas tout à fait une Goldwing !

Ce comparatif Honda CBR 650 F et Kawasaki Ninja 650 est à lire au complet dans Moto Journal n° 2110, en kiosques depuis mercredi 21 juin 2017.

  • La prise en main évidente (Honda CBR 650 F)
  • Les suspensions efficaces (Honda CBR 650 F)
  • L’agilité (Kawasaki Ninja 650)
  • Le moteur vivant (Kawasaki Ninja 650)
  • La protection très moyenne (Honda CBR 650 F)
  • La position plus fatigante (Honda CBR 650 F)
  • Les suspensions basiques (Kawasaki Ninja 650)
  • Le confort spartiate (Kawasaki Ninja 650)

Vos avis

  1. Zielisch le 30/06/2017 at 13 h 52 min

    Bonjour, je vais acheter le magasine pour pouvoir lire l’article complet 🙂 juste une question comment faites vous pour faire 400 kilomètre avec le cbr650f ? J’en ai également un et je fais 240 kilomètres avec le début de réserve… a bientôt, je reste un lecteur fidèle 🙂

    1. Bertrand Thiébault le 03/08/2017 at 10 h 39 min

      Bonjour Zielisch,
      Notre consommation moyenne sur cet essai comparatif a été, avec la Honda CBR 650 F, de 4,4 l/100 km (un maxi à 4,8 l, un mini à 4,0 l).
      Avec une contenance de réservoir annoncée par le constructeur de 17,3 l (source : dossier de presse Honda du 07/11/16) et une moyenne de 4,4 l sur notre essai, l’autonomie théorique de la CBR 650 F est donc, sur cette base, de 393 km.
      A noter que Honda ne nous a pas communiqué la capacité de réserve de carburant de ce modèle. Elle doit toutefois osciller entre 3,5 et 4 l., soit près d’une centaine de km en réserve avant panne sèche, en roulant raisonnablement !

      Nos mesures de consommation ne sont pas faites selon un protocole défini et ne reflètent que l’humeur du roulage durant l’essai. Un roulage qui fût ici plutôt raisonnable, avec une large part de petites routes de campagne et peu de ville ou de trajets inter-urbains. D’où cette moyenne plutôt basse.

      Pour information, la mesure de consommation annoncée par Honda (mesure WMTC *) est de : 4,76 l/100 km.
      * Données résultant de tests effectués par Honda dans le respect des normes WMTC. Ces tests ont été menés par un pilote seul, sur route ouverte et avec un modèle standard sans équipement optionnel supplémentaire. La consommation de carburant peut varier selon le style de pilotage, l’entretien apporté au véhicule, les conditions météorologiques, l’état des routes, la pression des pneumatiques, la présence éventuelle d’accessoires, la charge, le poids de l’équipage et de nombreux autres paramètres.

      Thiebs / MJ