Harley-Davidson Street Glide Special 107 vs Moto Guzzi MGX-21

La nouvelle Moto Guzzi MGX-21 fait tourner toutes les têtes avec son look de Batmobile. Suffi sant pour détrôner la reine des baggers et son nouveau moteur 107 ci ? Une brève escapade suffi t pour comprendre que le chemin est encore long.

Poids

La chose est donc entendue : la MGX-21, c’est vachement lourd. Cette « forteresse volante », comme la surnomme Guzzi, n’a rien d’aérien, et le fait d’être au guidon d’une concurrente directe comme la Harley-Davidson Street Glide Special ne fait que le confirmer. Au guidon de l’américaine, on n’est certes pas sur une CB 500, mais la moto est relativement équilibrée et, tant que l’on ne commet pas de faute, elle est même plutôt facile et naturelle. Pourtant, sur la balance, la véritable enclume, c’est la Harley, qui affiche 376 kg tous pleins faits. Avec ses 357 kg avec les pleins, la Guzzi s’en tire un poil mieux.

Harley-Davidson Street Glide Special 107 vs Moto Guzzi MGX-21
Harley-Davidson Street Glide Special 107 vs Moto Guzzi MGX-21. (Photo David Reygondeau)

Look

Au niveau du look aussi, la Harley est plus discrète. Attention, la finition est de haut niveau et le gabarit qui reste généreux fait toujours son petit effet. La Street Glide Special est une belle moto, harmonieuse et intemporelle. Mais, pour une fois, face la démesure de la MGX-21, la star américaine ne peut que se résoudre à jouer les seconds rôles. Extrêmement longue, la Guzzi joue à fond la carte du bagger qui rampe au ras du bitume. La roue avant de 21 pouces renforce cette impression en réduisant l’espace vide sous la tête de fourche. A l’autre extrémité, l’arrière effilé d’inspiration nautique s’intègre entre les deux valises et reçoit deux bandeaux de leds verticaux. Tout cela est enveloppé dans une peau en carbone d’où se détachent des pointes de rouge vif au niveau des culasses proéminentes du V-twin et des étriers de freins radiaux signés Brembo. L’ensemble ne plaira
pas à tout le monde, mais on est forcé de saluer l’audace du design signé Miguel Galuzzi.

Harley-Davidson Street Glide Special 107 vs Moto Guzzi MGX-21
Harley-Davidson Street Glide Special 107 vs Moto Guzzi MGX-21. (Photo David Reygondeau)

Comportement

Très lourde à basse vitesse, la MGX-21 s’allège un peu quand on accélère. A partir de 50 km/h, on arrête enfin de se battre avec le guidon pour profiter d’un meilleur équilibre. La Guzzi reste cependant moins évidente que la Harley, mais en jouant du guidon et des repose-pieds de la bonne façon, on parvient à avaler des enfilades de courbe sans trop d’effort et même avec une certaine rigueur. Une fois la précharge de l’amortisseur bien réglée, les suspensions contrôlent en effet efficacement le poids de la moto. La garde au sol offerte par la Guzzi est par ailleurs satisfaisante pour un custom de ce genre. Il faut simplement rester humble devant le poids, l’empattement et le train avant ultra-ouvert de la moto qui vous emporte à l’extérieur si on en demande
trop. Comme sur la Harley, c’est en se calmant un peu qu’on apprécie le mieux la MGX-21.

  • L'originalité de la ligne et la finition (Moto Guzzi MGX-21)
  • Le coffre et l'allonge du V-twin (Moto Guzzi MGX-21)
  • La ligne intemporelle (Harley-Davidson Street Glide Special 107)
  • L'équilibre du châssis (Harley-Davidson Street Glide Special 107)
  • Le caractère en dedans du moteur (Moto Guzzi MGX-21)
  • La direction désagréable à basse vitesse (Moto Guzzi MGX-21)
  • La garde au sol limitée (Harley-Davidson Street Glide Special 107)
  • La protection de la bulle (Harley-Davidson Street Glide Special 107)

Vos avis

  1. Xav le 13/01/2018 at 14 h 13 min

    Y a pas de comparatif à faire harley c est Harley et rien ne concurence un Street Glide c est moto est magic et intemporel