L’évolution de la Yamaha Vmax (1200/1700)

Nouvel épisode de “Question de génération” ! Cette semaine, Moto Journal passe en revue les différents millésimes de la Yamaha V-Max.  

A lire aussi : L’évolution de la BMW 1200 GS / Suzuki Hayabusa / Kawasaki Z750 / Honda Africa TwinYamaha YZF R6Triumph Daytona 675KTM Superduke 1290 RAprilia RSV4

Plus bas les essais d’époques republiés! 

Yamaha V-Max 1700 / Yamaha V-Max 1200

La 1200 V-max est un dinosaure de la moto. Un gabarit imposant, une mécanique monstrueuse, elle a fait preuve d’une longévité incroyable en demeurant au catalogue Yamaha 17 années durant ! Il faut dire qu’avec 145 ch en 1985, elle avait deux à trois périodes glaciaires d’avance. Même si, avec son freinage datant du crétacé, elle s’est vue attribuer le joli surnom de cercueil roulant… jusqu’en 1993′ où les ingénieurs eurent la bonne idée de lui greffer des freins plus acérés. On entendit rugir son impressionnant V4 jusqu’en 2002. Après quoi, silence radio.

En 2009, la V-max revint encore plus forte, avec une esthétique somptueuse, moderne et respectant la tradition, pourvue d’un énorme V4 de 1700 cm3. Après sa résurrection, son surnom passa de cercueil roulant à cathédrale mécanique. Jusqu’à l’année dernière où la reine dut s’incliner face à la norme Euro 4 et disparaître définitivement du catalogue Yamaha…

Le moteur 2000 cm3 de 220 ch était trop ennuyeux.

Vous avez bien lu, alors ne passez pas à côté des essais d’époques republiés juste en dessous ! (comme pour tous nos épisodes 😉 )

A noter : Aux U.S.A, la 1200 V-max était équipée du système de suralimentation V-boost, augmentant la puissance à haut régime.

Yamaha V-Max 1200
1985 à 2002
Moteur
Quatre cylindres en V
Cylindrée
1198 cm3
Puissance
145 ch
Couple
12.4 mkg à 7500 tr/min
Poids
254 kg à sec
Alimentation
Carburateur
Yamaha V-Max 1700
2009 à 2016
Moteur
Quatre cylindres en V
Cylindrée
 1679 cm3
Puissance
200 ch
Couple
17 mkg à 6500 tr/min
Poids
310 kg à sec
Alimentation
Injection

Essai Yamaha V-max 1200, essai de 1985

Essai Yamaha V-max 1700, essai de 2008

Vos avis

  1. Marc ANTOINE le 01/11/2017 at 22 h 37 min

    Ma VMAX 1200, une 3° main, modèle de 1987, 100ch. acheté en 1989 avec 3000kms d’origine. Elle a maintenait 30 ans et 158000kms. A l’usage, amélioration de la fourche avant en changeant simplement les ressorts et en mettant de la W15, gonflée à 700 grammes maxi. Pour les freins, des carbone-lorraine plutôt que les SBS. A l’arrière, les ressorts d’amortisseur sont réglés sur 3 (solo & duo) et la précontrainte sur 1 en solo et 3 en duo. Les pneumatiques, des Metzeler Marathon gonflés à 2.6kg avant (15000kms env.) et 2.8 arrière (12000kms env.) Le pneu avant est de taille inférieure à celle d’origine (maniabilité améliorée). Pour le confort, le siège arrière a été rembourré. Pour la route un déflecteur Ermax donne satisfaction. Les échappements d’origine ont été changés contre des Marving homologués, plus légers. Les bougies installées sont des NGK DR8EA (non des DPR8EA). Le carburant est du SP 98 depuis l’origine (meilleure ralenti & puissance). Consommation 7 à 9 litres suivant la conduite (réservoir 15litres). L’entretien basique et les petites réparations sont assez faciles. Karcheriser le radiateur pour éviter les surchauffe l’été. Des questions ?

    1. Tony le 18/09/2018 at 7 h 03 min

      Le compteur n’est pas faussé avec un pneu plus petit?