Enquête : l’entretien de nos routes en perdition

Hier loué pour sa qualité, aujourd’hui décrié pour ses défauts en quantité, notre réseau routier fait peur à voir… et à rouler ! Moto Journal vous aide à comprendre comment on en est arrivé là.

entretien des routes
Par Michael Tora, adapté au web par RD. Sources : divers rapports gouvernementaux / 40 Millions d’automobilistes…

La France s’est-elle déplacée sur une faille sismique ? A-t-elle essuyé une pluie de météorites ? Non, rien de tout ça. L’explication de l’état critique de notre réseau routier est beaucoup plus simple : son entretien ! Négligé, retardé ou tout simplement pas exécuté… Pour identifier les raisons de ces maux il faut identifier les acteurs et surtout leur financement.

entretien des routes
Emmanuel Barbe, délégué national à la sécurité routière le 10 août 2018 au micro de RMC.

Le réseau routier français c’est plus d’un million de kilomètres et une valeur estimée à 2 000 milliards €. Un sacré patrimoine qui endosse 87% du transport de personnes et de marchandise en France.

entretien des routes

Un budget en baisse

Entre 2008 et 2014, le budget accordé à notre réseau départemental s’est vu diminuer de 30%, passant de 4.7 Milliard à 3.3 ! Même constat concernant le budget dédié à notre réseau national, qui a subit une dépression le menant de 760 millions à 663 millions. Alors même que le Schéma National des Infrastructures de Transport recommande au moins 1.4 Milliard d’euros d’investissement afin d’assurer un entretien digne de ce nom. Outre la faible volonté des autorités publiques, cette baisse s’explique aussi par la décentralisation des administrations publiques. Phénomène par lequel l’Etat transfère des compétences et des responsabilités financières aux entités administratives inférieures et graduellement plus locales. Sauf qu’en se débarrassant de certaines tâches, il n’augmente pas forcément le budget de ceux qui en héritent (préfecture, département…). Un malin subterfuge par lequel on diminue les budgets sans en faire l’annonce publiquement.

L’entretien des routes

Afin de vous donner idée précise de ce que réclame une route en matière d’entretien, qui forcément va crescendo plus on le néglige, jouons à un petit jeu.

Devinez depuis combien de temps ces routes n’ont pas été entretenue ? 

Vos avis

  1. Sacha le 08/10/2018 at 10 h 17 min

    Il n’y a pas qu’en Irlande que les routes sont bien entretenues et en bon état. Allez donc rouler du côté de la Suisse ou de l’Autriche, voire même de l’Allemagne (pour un pays à la taille et à la population comparables à la France) et vous comprendrez que l’on se fait *pigeonner par E. Macron et ses potes extorqueurs de Vinci & cie.

    *Pour ne pas écrire un mot plus vulgaire.

  2. Christian le 07/10/2018 at 19 h 16 min

    Pour habiter une région où le tour de France passe tous les ans on trouve du pignon pour les vélos qui passe 1 jour dans l’année et on refait toutes les routes ????? De qui on se moquer
    Il y a d’autres urgences dont le gouvernement se fout

  3. Frederic le 06/10/2018 at 18 h 12 min

    Je m’en fout … je me barre en Irlande à la fin de l’année, car j’en ai marre de mon pays de m* qu’est devenu la France.
    Là-bas, il y a du boulot pour qui veut bosser. On ne te prend pas jusqu’à ton slip en taxes et impôts, on te laisse libre de te responsabiliser au niveau des assurances sociales. Tu gagnes de l’argent par ta sueur, alors on te félicite et on te laisse le dépenser à ta guise. Les cas sociaux sont juste maintenus au minimum vital par l’Etat irlandais et les abuseurs sont sévèrement punis et châtiés. Très peu de délinquance et isolée aux seules grandes villes de Dublin et Cork. Peu d’immigration abusive (pas d’emploi ou pas intégré = tu dégages du pays). Les gens sont aimables et solidaires.
    Plus jamais je ne reviendrai habiter en France tant qu’elle restera dans cet état déplorable!
    On y mange très bien et assez sainement (peu de nourriture industrielle, beaucoup de local et bio).
    Et avec tout ça, le réseau routier est en superbe état et ne coûte pratiquement rien (autoroutes pratiquement gratuite et publiques) et les conducteurs sont en majorité respectueux des autres usagers de la route.

  4. willy le 06/10/2018 at 7 h 19 min

    L’autoroute on s’en tape en moto! les résaux secondaires sont pitoyables et ceci sur l’ensemble de la partie sud de la France (axe Lyon Bordeaux) et un connard comme BARBE puisse dire ça c’est minable, a l’image du gouvernement une fois de plus

  5. WHITEGOLD le 04/10/2018 at 18 h 48 min

    Ouiap…vu l’état du réseau routier:
    Les trails de toutes cylindrés ont de beaux jours devant eux !!!!
    Messieurs les constructeurs profitez en pour élargir votre offre dans le domaine des petites et moyennes cylindrées du segment (250 à 600 cc) comme dans la deuxième moitée des années 80.

  6. Dazat le 03/10/2018 at 22 h 31 min

    Pourquoi ne parlez vous pas aussi des camions qui usent nos routes 5000 fois plus que nos voitures et sont en constante augmentation?

  7. DOHM Bernard le 03/10/2018 at 21 h 53 min

    Il me semble que le peu d’argent investi l’est pour créer des chicanes, dos d’âne, plateaux surélevés, effets porte ou écluse, placer des ilots, des bordures à l’intérieur des virages, augmenter les lignes blanches etc. Rien pour doubler les rails de sécurité ou supprimer les points noirs. Créer des dangers pour justifier des baisses des limitations de vitesse et installer des radars est la seule politique de ces guignols. Il nous “Barbe”. Bon courage

  8. the13duke le 03/10/2018 at 19 h 56 min

    – ya plus d’argent dans les caisses ! faut lever des impôts !
    – oui mais qui les paira ???
    – ben prends aux riches !?!
    – oui mais non ! si on en prend encore aux riches, ils vont se rebeller, et seront assez riches pour nous emm … grave !
    – ben alors prends aux pauvres ?
    – oui mais non encore ! les pauvres sont tellement pauvres que si on leur en prend encore, ils vont crever de faim et nous foutre la révolution !!!
    – bon alors on fait quoi ? qui va payer ?
    – beeeen les autres ?
    – quels autres ?
    – tous ceux qui bossent, pour ne plus être pauvres, et ne sont plus vraiment pauvres; et qui espèrent être riches ou presque un jour ! tous les autres, en fait …

    1. Harry SELDON le 05/10/2018 at 7 h 23 min

      + 1
      Harry

  9. Roger Sabater le 03/10/2018 at 17 h 11 min

    Les autoroutes c’est la même honte, voir celui de Marseille Aubagne qui ressemble à un autoroute du tiers monde depuis plus de 40 ans…!

  10. Milpat le 02/10/2018 at 15 h 12 min

    @Elevonsledébat et @PIBOLO : Pour une fois que je vois des personnes capables de poser sereinement et clairement le vrai problème de base de ce pays (si c’est encore un pays ?), je ne peux que saluer.
    Bravo à vous, et bonne route, malgré les trous !

  11. PIBOLO le 02/10/2018 at 14 h 53 min

    Pour aller plus loin dans le débat, la France est gouvernée par des ploutocrates au service de l’argent et des potes qui ont mis la main à la poche pour les faire élire.
    Le but de ce système est de piller le pays, il n’y a qu’à voir le pourcentage de richesses en plus dont les plus riches viennent de bénéficier.
    Pendant ce temps, les laborieux ont de plus en plus de mal à finir les fins de mois.
    Ces dirigeants ont pour but d’enrichir les plus riches en ponctionnant un maximum le peuple ,en remplaçant les travailleurs nationaux par des étrangers qui coûtent moins cher et en faisant des économies sur les biens d’équipement, la santé, la sécurité.
    Ils tentent de faire disparaître toute notion de culture, de civilisation au risque de provoquer l’irréparable, mais une fois le pire arrivé, ils seront loin car ils ont les moyens de se carapater(comme en juin 40) , nous laissant dans notre chaos.
    On se rend compte dans cette affaire que nos routes sont à l’abandon car elles coûtent cher pendant que les radars rapportent aux copains et non aux français.
    Le plus terrible, c’est que tous les 5 ans les électeurs se font pigeonner tellement le système est bien huilé pour différencier les méchants des gentils et ça marche.
    Bon nids de poules.

  12. Elevonsledébat le 02/10/2018 at 12 h 50 min

    Comprendre l’état actuelle des routes requiert le fait d’avoir une vision politique et économique de la situation. Pour faire simple: refaire les départementales et nationales du pays ne rapporte pas d’argent. Cela ne va pas plus loin.
    Les “dirigeants” du pays réfléchissent avec une logique technocratique rémunératrice qui est l’aboutissement d’une déliquescence de la vision de “bien-commun” ou d’idée citoyenne qui sévit actuellement en France.
    Pour faire plus simple et de manière provocante: un pays c’est un territoire délimité par des FRONTIERES, une LANGUE commune, une MONNAIE commune et une ARMEE qui défend ses CITOYENS . (Plus loin, c’est une HISTOIRE, une CULTURE, des TRADITIONS…)
    Chacun des mots en majuscules aujourd’hui est remis en question … De fait, le pays n’existe plus. Les dirigeants ne le sont donc plus, donc, personne n’est en charge du bien commun .
    Si une dépense n’amène pas à un gain direct (qui sert généralement à rembourser une dette fictive, moins les à cotés que la corruption que les élites s’octroie), on ne la fait pas.
    La sécurité routière par la répression rapporte, pas par la réfection.
    Le même parallèle peut être fait en ce qui concerne les forces de l’ordre qui de manière observable, protège de moins en moins et ne devient plus que le bras armée et protecteur d’un système qui dessert son peuple…

  13. pontois le 02/10/2018 at 8 h 13 min

    C’est lamentable de voir un réseau routier comme cela , il n’y a pas d’argent pour entretenir ? mais il y a de l’argent pour bourrer les routes de vos putains de radars, les radars ce n’est pas faire de la sécurité routière c’est faire du fric , si vous voulez faire de la sécurité il faut sortir de la route les gens dangereux ( alcooliques , très grand excès de vitesse , personnes dangereuses pour eux et pour les autres ) pour ne citer que cela , mais le 80 km h est dangereux d’ailleurs d’autres pays ont fait l’expérience et ont fait marche arr parce qu’il y avait davantage de morts , alors je pense que cela devrait interpeller , mais en France ont préfère accuser la vitesse .

  14. Jonathan le 01/10/2018 at 20 h 33 min

    Et ont en parle des portions de routes neuves qui sont re faites pour passer les budgets alor qu’ a 50 km de la départementale de montagne complètement morte …

  15. the13duke le 01/10/2018 at 19 h 05 min

    Entre Toulon & Mars, je me suis pris un cube de bois à 70 environ.
    Signalé par l’affichage lumineux de l’autoroute, j’avais coupé, et un motard en 1290 Adventure avec moi.
    J’ai évité le 1er cube, et décollé sur le deuxième.
    Jante pliée en 2 points, pneu esquinté. Et grosse cagade quand même.
    J’ai fait demi tour, en prenant la sortie suivante, puis en reprenant encore la sortie dans l’autres sens pour aller ramasser les bois, des fois qu’un autre motard arrive et fasse mieux que moi …
    J’ai vu le gars sympa patrouilleur, il m’a filé le mail de … Vinci, Vinci mon ami, ça rime.
    Ils m’ont posé et re-posé des tas de questions, et que je sois motard leur pose problème, puisqu’ils m’ont dégagé poliment, mais dégagé, quand ils ont appris que je suis deux roues.
    Vinci, mon ami.
    BIENVENUE SUR NOS AUTOROUTES…

    Une bonne moto passe tout à fait sur un cube de bois …
    Non

  16. Maxime le 01/10/2018 at 18 h 08 min

    Ça se voit qu’il a jamais touché une moto de sa vie le délégué national de la sécurité routière. Même avec une gs tu passe pas dans la moitié de ces pu***n de trous.

  17. PIBOLO le 01/10/2018 at 15 h 39 min

    Il faut dire que si le pognon des radars n’allait pas aux copains qui possèdent les sociétés qui les fabriquent ou qui gèrent les PV, il y aurait de l’argent pour entretenir les routes.
    Les associations comme la FFMC ou 40 millions d’automobilistes devraient déposer plainte contre l’état pour mise ne danger de la vie d’autrui.

  18. Thierry le 01/10/2018 at 14 h 51 min

    “Une bonne baffe passe tout à fait dans sa face” à ce guignol.

    Bien sûr que des routes mal entretenues, trouées, rafistolées par bout de scotch ou (pire) des gravillons sont un danger absolue. Et pas que pour les motards, d’ailleurs.
    Est-ce qu’on va nous faire le coup de l’abaissement à 50km/h parce que ça coûte moins cher que de vrais travaux ?

  19. Micheneau le 01/10/2018 at 14 h 01 min

    Il faut lire”un bon politique passe toujours à travers des trous”de

  20. Motorman34 le 01/10/2018 at 13 h 14 min

    Contrairement aux affirmations de certains, Emmanuel Barbe est lui même motard.

    https://www.motoservices.com/actualite-moto/Emmanuel-Barbe-delegue-Interministeriel-a-la-securite-Routiere-en-vitesse-sur-le-Paul-Ricard-juillet-2017.htm

    Surprenant, non, quand on voit comment le monde motard est massacré depuis qu’il est là.

    1. Xiyitifu le 01/10/2018 at 14 h 13 min

      Un motard par définition c’est quelqu’un qui conduit une moto … (monter sur une sv650 pour faire la photo tout le monde en est capable)
      Ce trou du cul ne sait même pas à quoi ça ressemble une moto vu qui roule avec un tricycle ou un scoobite au quotidien … et vu qu’il se cantonne aux quartiers bobo de paris ou au circuit paul ricard, ses routes à lui ne doivent pas êtres bien abîmées …

      Ceci explique donc ta surprise concernant le monde motard qui se fait massacrer 😉

      1. Julien C le 05/10/2018 at 14 h 39 min

        Ah non non, les rues de Paris c’est la chienlit tout pareil.
        Des trous, des bosses, un entretien insuffisant et qui prend 3 plombes entre chaque étape.

  21. TOUSCH PATRICK le 01/10/2018 at 12 h 20 min

    Bien sûr que Emmanuel Barbe est un ignare en matière de moto. Il n’y connaît rien. C’est évident dans ses propos irresponsables. Pour la sécurité routière et les différentes ligues, les routes ne sont pas génératrices d’accidents, l’absence de points de gonflage dans les stations services non plus. C’est la vitesse, la vitesse, la vitesse.

  22. phil le 01/10/2018 at 11 h 39 min

    Ici en belgique c’est encore pire.

    1. Thierry le 01/10/2018 at 14 h 53 min

      Ha bah s’il y a pire ailleurs on va se taire.
      Remarquez, en Afghanistan c’est pire qu’en Belgique, de quoi on se plaint encore ? 😉

  23. yann44 le 01/10/2018 at 10 h 38 min

    Après réflexion je comprends l’ envolée des trails routiers !!!
    et des ventes de “faux” 4×4….
    c’ est l’état de nos routes…..!!!
    d’ ailleurs je trouve la suspension un peu juste sur ma fjr …. avec en plus le nombre de ralentisseurs ( surtout casseurs de vitesse…) en progression constante….

  24. Bonnefoy le 01/10/2018 at 9 h 07 min

    É Barbe n’a jamais fait de moto, nous avons tous des exemples de route en très mauvais état qui ont failli nous faire chuter. Alors 1 exemple de réponse suite à l’évitement d’une chute avec mon épouse en Saone et Loire a cause de rafistolage en goudron qui sont extrêmement dangereux mais pas pour le responsable de la Dir locale qui confirme que cette solution à fait ses preuves pour l’entretien des routes et qui m’ conseillé d’être vigilant.